清水| 嘉荫| 灞桥| 疏勒| 拉萨| 华安| 溆浦| 上林| 顺义| 柘城| 长海| 平山| 虞城| 吉首| 陵水| 开县| 衢江| 清水| 神池| 武穴| 鸡西| 廉江| 科尔沁左翼中旗| 阜宁| 静宁| 范县| 九台| 户县| 左贡| 福鼎| 保山| 乌鲁木齐| 石棉| 鹤岗| 公主岭| 成都| 察哈尔右翼后旗| 正安| 景县| 乌拉特中旗| 深州| 固阳| 郁南| 金川| 弥勒| 泰宁| 洪洞| 元坝| 嵩县| 承德县| 高唐| 绥化| 德安| 杭锦旗| 大同县| 鄯善| 陈仓| 海兴| 甘棠镇| 磴口| 涉县| 天水| 罗山| 宁强| 长丰| 河间| 密山| 海兴| 定南| 广昌| 南投| 梅县| 易县| 香港| 凤城| 安平| 壶关| 南木林| 泌阳| 津南| 薛城| 彰化| 金阳| 衡阳市| 岫岩| 博山| 广灵| 前郭尔罗斯| 德令哈| 兴宁| 牙克石| 达尔罕茂明安联合旗| 辽宁| 多伦| 绍兴县| 合水| 临川| 临洮| 兴化| 镇原| 兰考| 姜堰| 弓长岭| 嫩江| 福安| 扬州| 烈山| 开化| 景东| 汶川| 陵县| 鲅鱼圈| 广河| 陇川| 甘孜| 钟祥| 大荔| 达州| 藁城| 通河| 屏南| 扎囊| 巴彦| 康保| 甘洛| 宿松| 皮山| 临潼| 内江| 治多| 沅陵| 长岭| 富宁| 烟台| 克东| 应城| 紫阳| 福建| 达尔罕茂明安联合旗| 东阳| 莆田| 周至| 广汉| 若羌| 修水| 澧县| 乐清| 永定| 杜集| 杭锦旗| 新余| 东西湖| 鹰潭| 兴安| 沅江| 长白山| 榆林| 白玉| 辽阳市| 大名| 平山| 冷水江| 绥化| 杭锦后旗| 宁武| 团风| 青河| 清流| 孟连| 潮南| 陆河| 邻水| 闵行| 涿州| 青龙| 柳州| 翼城| 宁蒗| 洞头| 涞水| 霞浦| 鄂伦春自治旗| 喀什| 榆树| 自贡| 西乡| 屯留| 姜堰| 鹰手营子矿区| 江孜| 肃宁| 抚州| 瑞昌| 镇沅| 洪洞| 德庆| 石首| 乐都| 太和| 巍山| 沂水| 抚宁| 宝坻| 泽普| 黑水| 阿鲁科尔沁旗| 静宁| 海原| 汨罗| 错那| 漳州| 阳城| 沽源| 习水| 贵定| 铜川| 洛川| 平远| 綦江| 衢州| 勐腊| 繁昌| 剑河| 岐山| 淄川| 博山| 礼泉| 灞桥| 大兴| 革吉| 淄川| 达孜| 合江| 苏家屯| 湟中| 黔江| 乐平| 全椒| 新民| 曲周| 桓台| 巴青| 山亭| 利津| 彝良| 农安| 浏阳| 天祝| 开封市| 泾川| 汶川| 晋江| 洛隆| 永善| 志丹| 平乡| 内蒙古| 福海| 黔江| 清原| 东海| 普兰| 阜平| 湖北| 北京pk10开奖规律
french.xinhuanet.com
 

Premier vol réussi pour l'avion chinois C919

     French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-20 à 19:06
标签:酷酷贴 北京pk10口诀 民康街道

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
A la découverte de l'intérieure du C919 en photos
Deux pandas géants seront envoyés à Copenhague
Visiteurs à dos de chameau dans les montagnes de sable de Mingsha au Gansu
Vêtements traditionnels en Chine
Des sculptures miniatures à Taipei
Nouvelles photos de Wang Ou
Vues aériennes d'un bourg dans l'est de la Chine
Wang Luodan pose pour un magazine
Retour en haut de la page

Premier vol réussi pour l'avion chinois C919

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-20 à 19:06

(Xinhua/Ding Ting)

BEIJING, 5 mai (Xinhua) -- Le premier moyen-courrier chinois, le C919, s'est envolé pour la première fois vendredi à Shanghai, marquant une importante réussite pour les capacités d'innovation de la Chine, ainsi que pour ses hautes technologies dans l'industrie de l'aviation et de l'aérospatiale.

L'avion de ligne bimoteur a décollé de l'aéroport international de Pudong à environ 14h00 (7h00 GMT), avec cinq membres d'équipage à bord, mais sans passagers. Ce vol marque l'entrée de l'important concurrent chinois dans le marché mondial de l'aviation.

DES EFFORTS DANS L'AVIATION

En seulement dix jours, la Chine a présenté avec succès son premier porte-avions et moyen-courrier, prouvant ainsi sa détermination pour mettre en oeuvre le plan "Fait en Chine 2025", visant à transformer la Chine, la faisant passer de géant industriel à puissance industrielle mondiale.

Douglas Royce, expert dans une compagnie de recherche aérospatiale, a expliqué à Xinhua que "le gouvernement chinois veut devenir indépendant et auto-suffisant dans tous les aspects liés à l'aviation, c'est donc autant un projet national qu'un projet commercial".

En 2007, le plan pour la construction d'un moyen-courrier a été approuvé par le Conseil d'Etat, et en novembre 2015, le premier C919 était prêt.

Le "C" de C919, fait référence à la Chine et à l'avionneur COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China), le premier 9 symbolise "toujours" dans la culture chinoise, et le 19 représente les 190 sièges disponibles dans l'avion.

Avec une capacité standard de 4,075 kilomètres, cet avion est comparable à l'Airbus 320 et à l'avion de nouvelle génération Boeing 737.

Selon M. Royce, "le gouvernement chinois est engagé dans une démarche à long terme visant à rattraper l'Europe, les Etats-Unis et la Russie en matière d'aviation commerciale. Ceci n'est qu'une étape dans ce sens".

Michel Merluzeau, directeur d'AirInsightResearch, un groupe de conseil et d'analyse de marché dans le secteur aérospatial et de la défense, basé à Seattle, a confié à Xinhua être impressionné par le r?le du gouvernement chinois et de la COMAC, dans l'accélération et la mise en oeuvre des programmes d'innovation.

ACCES AU MARCHE INTERNATIONAL

23 clients étrangers et chinois, notamment la compagnie nationale de transport aérien Air China, et la compagnie de location GE Capital Aviation Service, ont déjà commandé 570 avions, selon la COMAC.

Dans les années 2030, la COMAC sera devenue un important partenaire pour la cha?ne mondiale d'approvisionnement dans le secteur aérospatial, grace à la croissance de la cha?ne d'approvisionnement en Chine et chez ses partenaires, mais également à l'importance accrue du marché, prévoit M. Merluzeau.

S'agissant de concurrencer Airbus et Boeing, il faudra être patient, a expliqué M. Royce : "Au moins dans les premières années de service, la demande va se concentrer sur le marché chinois et quelques marchés satellites", les deux leaders mondiaux, et plus grands rivaux de l'avionneur chinois, s'étant livré une féroce concurrence depuis des décennies.

Selon M. Merluzeau, la certification occidentale de l'avion chinois sera le plus grand défi pour l'avionneur. En effet, l'obtention d'une certification de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et de l'Agence fédérale de l'aviation des Etats-Unis, serait une grande victoire pour le programme d'aviation, cette validation étant plus reconnue que la certification chinoise.

"S'ils l'obtiennent, je pense que le marché accessible au C919 sera grandement élargi", a ajouté l'expert.

M. Royce est persuadé que la COMAC deviendra l'un des principaux acteurs du secteur sur le long terme : "Ce n'est pas quelque chose qui arrivera dans la prochaine décennie, mais c'est plut?t un long processus qui nécessitera le soutien continu du gouvernement chinois."

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|

010020070770000000000000011100001362602191
曹市镇 杜别克街道 司竹乡 皇后乡 永安堡乡
江宁里 西唐社区 黄流镇 五原郡 黑牛营子乡 肖尔布拉克镇 火烧桥 西古河
广东快乐十分摇奖机 生辰八字算命_算卦 北京赛车pk10开奖视频 轻松背单词 pk10万能倍投计算器
双色球92期开奖结果查询 七星彩14044期开奖 福利彩票站走势图模版 光明会娱乐城好玩吗 红星线上娱乐时时彩
超级大乐透最新奖池 白金国际娱乐城送体验金 重庆时时彩计划群在哪呢找 今日足彩推荐预测 芝加哥娱乐城怎么样
重庆娱乐场所招聘男 澳门老虎机水浒传安卓 国际娱乐1009 2012足彩63期 时时彩后三组六组三
至尊百家乐20120221 博彩首存优惠活动 马牌娱乐城骰宝打不开 双色球开奖号电子表格 排列三2012059期预测